Comment contester et payer ses contraventions sur Internet ?

Radar fixeGrâce à Internet, il est maintenant possible de contester ses amendes (sous certaines conditions) et de les régulariser sur Internet.

Comment payer ses amendes via Internet ?

Le gouvernement a mis en place un portail qui permet aux contrevenants de régulariser leur situation sur Internet : https://www.amendes.gouv.fr/portail/index.jsp
Le télépaiement est possible dans le cadre d’une amende reçue par le système de contrôle automatisé, comme les radars ou les dispositifs aux feux rouges, ainsi que toutes celles qui comportent une référence de télépaiement.
Pour utiliser le service, il suffit de cliquer sur “Payer votre amende ou consigner” puis de rentrer votre référence de télépaiement et de vous laisser guider.
Il existe également une application pour vos téléphones trouvable sur le Play Store ou l’App Store.

Comment contester une amende via internet ?

Il est possible de contester une amende provenant des radars automatiques (de vitesses ou aux feux rouges) sous certaines conditions bien précises :

- il faut que le véhicule soit vendu, cédé, volé, détruit ou ayant fait l’objet d’une falsification de ses plaques d’immatriculation,

- que le conducteur ne soit pas le propriétaire du véhicule au moment de l’infraction,

- ou alors par contestation de la réalité de l’infraction.

Dans tous les cas, des justificatifs et des preuves sont demandés au moment du dépôt de la contestation.
Pour contester, vous pouvez vous rendre sur le site de l’ANTAI (Agence Nationale de Traitement Automatisé des Infractions) : https://www.antai.gouv.fr/fr/RubriquePage/12/avisdecontravention/commentcontester vous y trouverez des informations complémentaires ainsi que le formulaire de contestation en ligne.
Après avoir rempli le formulaire de demande, vous recevrez un accusé réception de votre démarche via votre boite email.

Comment ça se passe dans le cadre de votre location de voiture ?

En cas d’infractions avec une voiture de location,  le Code de la Route oblige le loueur à dénoncer le conducteur principal faisant l’objet de la contravention. En conséquence, le procès verbal parvient directement au domicile du conducteur principal.